Kesler - Les causes d'une chute de cheveux

Mar 19 , 2020

Kesler - Les causes d'une chute de cheveux

Vous souffrez d’une chute de cheveux anormale? Cela vous inquiète?

Stress, grossesse, génétique... Nous listons quelques causes de cette dernière.

  • Chez la femme, une carence en fer est souvent en cause. Il est conseillé de manger des aliments soufrés, riches en zinc et en vitamine B6 (viande, fruits de mer, germe de blé, poisson gras...), essentiels à la formation de la kératine, la matière première de nos cheveux.
  • Attention aux queues de cheval, aux élastiques et barrettes, aux nattes et tresses qui vont gêner la circulation au niveau des racines et entraîner une alopécie dite « de traction ». C'est sûr que si on s'arrache les cheveux, ils vont tomber !
  • La chaleur forme des bulles dans le cheveu qui le rend cassant. Le sèche-cheveux doit être suffisamment éloigné de la tête lors du séchage. Les colorations, permanentes et défrisages fragilisent de la même manière la fibre capillaire.
  • La chute de cheveux est provoquée par la grossesse, mais... nous imaginons la panique s'installer. Devrait-on acheter un shampoing anti chute en même temps qu'un test de grossesse ? Pendant les neuf mois avant l'arrivée du nouveau-né, pas besoin. Les cheveux sont encore plus soyeux et brillants qu'avant. 
  • Une chute de cheveux causée par le stress. Chez les hommes, l'hormone dihydrotestosterone cause la calvitie dans sa forme la plus courante. Elle joue aussi son rôle dans l'alopécie des femmes. En effet, le stress fabrique des hormones masculines et accentue la sensibilité aux hormones et augmente la séborrhée. Les racines, obstruées par un excès de sébum, n'assument plus leur rôle. Un stress plus sévère, après un choc ou un traumatisme, peut causer une pelade, c'est-à-dire la perte des cheveux par plaques.